Retour témoignages docteurs en entreprise

 
  Jean-Paul BECONNE
01/03/2002
  Administrateur de base de données
Docteur en Electronique (micro-électronique)
 
  Date de soutenance de thèse : 1993   Durée d'activité en entreprise : 3 ans  
  Email : jpbeconne@free.fr    

Parcours :

11/1993-04/1994  Recherche d'emploi
05/1994-10/1994  Post-doc en Allemagne (Micro-électronique)
11/1994-07/1995  Recherche d'emploi
08/1995-09/1995  Post-doc en Allemagne (Micro-électronique)
10/1995  Recherche d'emploi
11/1995-04/1996  CDD au CNRS (Micro-électronique)
05/1996  Recherche d'emploi
06/1996-05/1998  Poste de chercheur dans un laboratoire public en Irlande (Micro-électronique)
06/1998-09/2000  Poste de développeur dans une SSII (Informatique de gestion)
depuis 10/2000  Poste d'administrateur de base de données dans une SSII (Informatique de gestion)

  1. Pourquoi avoir choisi de faire une thèse ?
    Je voulais faire ma carrière dans la recherche.

  2. Pourquoi avoir choisi de travailler en entreprise ?
    Celà m'a permis de revenir en France, toutes mes démarches pour continuer dans la recherche (publique ou privée) ayant échouées. J'ai cherché dans mon domaine, en envoyant une vingtaine de candidatures à des sociétés en France dans le domaine de l'électronique, mais qui n'ont pas aboutient. Puis j'ai vu sur les sites web d'offres d'emploi (APEC, ANPE, cadres-on-line...) qu'il y avait beaucoup d'offres dans l'informatique et j'ai postulé dans ce domaine. La seconde candidature a été la bonne, et j'ai arrêté de chercher.

  3. Quels sont les plus gros apports de votre expérience de doctorant ?
    L'utilisation de l'informatique (UNIX, programmation C/C++) et savoir faire de la veille technologique.

  4. En quoi votre sujet de recherche vous aide-t-il dans votre travail au quotidien ?
    Honnêtement, en rien...

  5. En quoi votre expérience de chercheur vous aide-t-elle dans votre travail au quotidien ?
    A m'adapter rapidement, à m'intéresser à autre chose que ma spécialité.

  6. Quels enseignements tire-t-on d'un projet de recherche ?
    Un doctorant doit penser à regarder à l'extérieur de son domaine de recherche. Dans mon cas, si je ne m'étais pas intéressé à l'informatique, je ne serai pas en France.

  7. Que vous apporte la connaissance du monde de la recherche ?
    Pour le moment, rien.

  8. Avez-vous été engagé au sein du milieu associatif doctorant ? Si oui, quel a été l'apport de cette engagement ?
    J'ai été administrateur de la liste de diffusion d'offres d'emploi en électronique de la Guilde des Doctorants (hd-emploi-elec). Je trouvais normal de contribuer à cette liste car j'utilisais beaucoup la liste hd-emploi. Je me suis proposé pour la liste électronique comme c'était mon domaine. Celà ne m'a pas apporté grand chose, mais je ne regrette pas de l'avoir fait.

  9. Pour vous, un doctorant est-il un étudiant ?
    Lorsque je faisais ma thèse, je n'avais pas de cours et pas d'examen. Je ne considère pas cette période comme une période étudiante.

  10. Comment avez-vous trouvé du travail ?
    Par Internet (site Web de l'ANPE).

  11. Comment avez-vous réussi à déterminer ce que vous souhaitiez faire comme travail ?
    Quand j'étais dans l'électronique, je faisais un peu d'informatique, et c'est ce qui me plaisait le plus. Lorsque je me suis orienté vers l'informatique, j'ai travaillé à plusieurs postes (développeur, analyste...) et le travail d'administrateur de base de données est celui qui me plait le plus.

  12. Selon vous, quels sont les critères à prendre en compte pour accepter une proposition d'emploi ?
    Comment le poste que l'on occupe évolue sur le marché du travail, en particulier en termes de salaire, ainsi que les compétences associées (sont-elles toujours demandées ?). Il ne faut pas hésiter à se former (s'auto-former) pour faire évoluer son poste.

  13. Avez vous réussi à valoriser votre thèse ?
    A l'étranger oui, en France non. A l'étranger, je n'aurais jamais pu occuper les postes que j'ai occupé sans un doctorat et sans les travaux que j'avais effectué durant ma thèse. En France, j'ai eu l'impression que les postes pour les docteurs étaient au CNRS et à l'Université, uniquement. Même les sociétés qui faisait de la recherche demandaient avant tout un ingénieur.

  14. Quelle est la perception de votre environnement professionnel (chef, collègues, etc.) par rapport à votre diplôme ?
    Le diplôme n'a plus tellement d'importance maintenant.

  15. Quel travail faites-vous ?
    J'administre des bases de données Oracle, je fais de l'audit de bases de données et je fais du conseil.

  16. Quel sont les points positifs / négatifs par rapport au monde de la recherche publique ?
    Points positifs :

    • c'est plus motivant
    • c'est mieux payé
    Points négatifs :
    • c'est plus stressant
    • il y a plus d'insécurité (je ne suis jamais à l'abri d'un licenciement)

  17. Quelles ont été vos plus grosses surprises par rapport à ce que vous imaginiez sur le monde de l'entreprise ?
    Je m'imaginais ce monde avec des gens efficaces, mais ce n'est pas le cas, le professionalisme ne concerne pas tout le monde.

  18. Qu'est-ce qu'un «plan de carrière», quelle importance y accordez-vous ?
    Un plan de carrière est l'évolution d'une personne dans la même société. Il y a beaucoup de turn-over dans le monde des SSII, je pense plutôt en terme d'évolution personnelle sans me préocuper de la société.

  19. En conclusion, la thèse, ce fut une bonne expérience, non ?
    Je n'en suis pas sûr. Actuellement, je considère plutôt ma thèse comme une erreur d'orientation.