Accueil / Welcome

La Guilde
C'est quoi la GDD ?
La newsletter
Les listes HotDocs

La thèse
À savoir
Guide du doctorant
Propositions de thèse
Réflexions sur la thèse
Charte des thèses

Emploi
Accueil demandeurs
Accueil recruteurs
CVs en ligne : DocNet

Secteur académique
Monde socio-économique
Conseils pratiques

Liens utiles
Associations et syndicats
Textes législatifs
Sites et annuaires

© 1997-2005
Guilde des doctorants

 

ATTENTION ! Le site Web de la GDD n'est plus maintenu à jour depuis 2009 !


Guide du doctorant : mode d'emploi

Ce guide est le fruit du travail bénévole de doctorants et jeunes chercheurs. Tout comme le logiciel libre sur Internet, il a vocation à évoluer et se remettre à jour grâce à vos contributions. Si vous voulez participer, voici la description du mode de travail utilisé. Pour nous aider, pour faire une suggestion, ou si vous n'y trouvez pas une information que vous possedez et jugez utile, contactez : gdd-guide@jeunes-chercheurs.org.

Recherche dans le Guide: Match:

Guide du Doctorant : Accueil /  I - Avant /  II - Pendant /  III - Après / IV - Academia

next up previous contents
Next: Choix du laboratoire Up: Choisir sa thèse et Previous: Choisir sa thèse et   Contents

Subsections

Choix du sujet

Bien sûr, le futur doctorant a une idée de son sujet de recherche favori; mais rappelons lui que trois années, c'est long, et le résultat détermine parfois l'orientation de votre activité pour plusieurs années (notamment lorsque le sujet est à la frontières de plusieurs disciplines...).


La recherche du sujet de thèse se construit progressivement. En fait, toute votre expérience passée doit être mise à contribution. Vous devez faire un retour sur vous même afin de déterminer ce qui vous plait et cerner le domaine dans lequel vous souhaitez vous engager. Le temps est fini où vous passiez dans l'année supérieure sans vous poser de questions. Bien entendu, les choses vont se préciser considérablement pendant le DEA.


Vous devrez choisir très sérieusement votre sujet de stage. En effet, le sujet étudié durant le stage de DEA peut souvent être élargi et déboucher sur une thèse au sein de la même équipe... mais ceci n'est pas une obligation. Dans de nombreux cas, le stage de DEA n'est pas effectué au sein du laboratoire où se fera la thèse. N'hésitez pas à aller consulter la section [*] de ce Guide où nous décrivons les grandes tendances des DEA discipline par discipline.


En fait, il est surtout essentiel de s'interroger sur la façon dont on aime travailler : solitaire ou en groupe, ... Le sujet en dépendra forcément, et mieux vaut ne rien regretter...


Définir

le sujet de la thèse peut prendre beaucoup de temps (encore plus dans les disciplines littéraires que scientifiques), et constitue en fait une petite étape de la thèse. Nous y reviendrons dans la deuxième partie de ce guide. Précisons juste que contrairement à une idée assez répandue, le sujet de la thèse qui est proposé par le directeur de thèse. Dans tout ce document, le directeur de thèse désigne la personne qui encadre le thésard. Pour nous, c'est aussi la personne qui effectue son suivi scientifique. Parfois, il arrive que le directeur de thèse n'ait qu'une fonction administrative alors que c'est une autre personne qui assure le suivi scientifique. Nous conseillons aux doctorants de ne pas s'embarquer dans ce genre de combine. Le dispositif législatif actuel permet d'éviter ces acrobaties. Voir page [*] pour plus de précisions sur comment avoir un directeur de thèse qui ne soit pas encore habilité à diriger des recherches.


Le sujet ne ressemble en général pas à un programme de travail précis. La raison en est simple : si le directeur de thèse savait en détail en quoi consistait la recherche qu'il propose, il n'y aurait plus beaucoup de recherche : tout serait joué d'avance. Néanmoins, cela ne veut pas dire que le directeur de thèse n'a pas préparé un peu le terrain.


Le sujet doit être cerné et situé dans son contexte. Le directeur de thèse doit avoir fait une première étude bibliographique afin de dégager l'intêret de la problématique et son caractère novateur. Il doit avoir fait le tour des travaux déjà réalisés de par le monde autour de la même thématique. Il faut en effet être sur que le travail proposé aura un minimum d'impact dans la communauté scientifique et surtout n'a pas déjà été traité. Il doit enfin avoir une certaine vision du positionnement d'autres équipes qui s'intéressent au même sujet afin d'éviter que votre surjet ne soit grillé dès la première année par une équipe concurrente qui s'y était attelé deux ans auparavant ! Ce premier défrichichage doit vous être présenté par le directeur de thèse est constitue un premier test du projet qui vous est proposé.


En clair, le sujet doit être assez rapidement bien posé et délimité : trop de thèses se retrouvent dans une impasse tout simplement parce qu'il n'y a pas de sujet ! Evitez les gens qui vous proposent une thèse à cause de vos résultats scolaires mais qui n'ont pas vraiment de sujet. Compte tenu de la durée actuelle des thèses (trois ou quatre ans) et de la pression sur le marché de l'emploi, vous risquez fort de ne pas vous en tirer, ou d'être disqualifié pour l'obtention d'un emploi post-doctoral.


Bien entendu, le programme de travail détaillé est amené à bouger tout au long du déroulement de la thèse : il doit être géré de façon dynamique, mais si le sujet est bien défini au départ, on sait où l'on va ! Un bon sujet de thèse doit vous permettre de décoller dès la première année de thèse. Si, au bout d'un an, vous êtes dans le marasme le plus total, que vous avez le sentiment de n'avoir rien ``produit'', même si vous avez appris plein de choses, c'est que quelque chose ne va pas. Reportez vous au guide Pendant la thèse pour voir comment sauver les meubles...


8#8 9#9


next up previous contents
Next: Choix du laboratoire Up: Choisir sa thèse et Previous: Choisir sa thèse et   Contents
(c) Guilde Des Doctorants 2000

Dernière modification de cette page: Friday, January 24, 2003